Première réunion Florimatinales de la Shaner

Pour sa rentrée, la société des horticulteurs amateurs de Nantes et région propose réinscription de ses adhérents, échange de plantes, bibliothèque, sa tribune avec brèves, vie et agenda, conseils et chronique horticoles, conférence villa et jardins Ephrussi de Rothschild, par Maryvonne Lirondiere.

Dimanche 13 octobre 2019, 9h15 à 12h.
Hôtel de l’Horticulture. 7, quai Henri-Barbusse 44000 Nantes
Lors cette rencontre la Shaner exposera plusieurs dahlias de variétés pompons, cactus ou décoratifs. À l’issue de la réunion , les membres présents voteront pour le plus beau dahlia.

 

Villa et jardins Ephrussi de Rothschild, par Maryvonne Lirondière

Conférence. Située sur un promontoire, la villa Ephrussi de Rothschild, véritable écrin d’art, est un des plus beaux joyaux de style Renaissance de la Côte d’Azur. Ses neuf jardins de rêve l’entourent, avec une vue sur la rade de Villefranche-sur-Mer. La beauté naturelle du site est un réel émerveillement.

 


Villa et jardins Ephrussi de Rothshild, par Maryvonne Lirondière

Compte-rendu de la conférence

Les jardins et la villa Ephrussi de Rothschild, ou Villa Ile de France, sont l’oeuvre de la Baronne Béatrice Ephrussi de Rothschild. La villa est est l’un des plus beaux palais de style Renaissance italienne, véritable joyau de la Côte d’Azur.

Née le 14 septembre 1864, du baron Alphonse de Rothschild et de Leonora von Rothschild, Charlotte Béatrix se fera appeler Béatrice, de consonance plus douce à l’oreille. Agée de 19 ans, elle épouse Maurice Ephrussi le 5 juin 1883. Le couple ne s’entend pas et se sépare en 1904. Elle décède le 7 avril 1934, âgée de 70 ans.

Immensément riche, excentrique milliardaire, elle mène un train de vie de Reine de France.

Elle acquiert alors 7 ha de terrain, dans la partie la plus étroite de la presqu’île, disputant cette parcelle au roi des Belges. Sur ce roc stérile, dynamité et arasé à coup de millions, remblayé de bonne terre, 7 années au total furent nécessaires pour construire cette très belle demeure et les travaux titanesques entrepris pour aménager le parc et les jardins : jardin de Sèvres, espagnol, florentin, lapidaire, japonais, exotique, la Roseraie, provençal et enfin le jardin principal, dit « à la française », situé face à la villa. Ce jardin prend la forme d’un pont de navire, afin qu’elle puisse s’imaginer être à bord du vapeur « Ile de France », sur lequel elle voyageait souvent ; alors, elle imposait à ses jardiniers l’habit de marin et le port du béret de marine à pompon rouge, se donnant ainsi l’illusion de vivre entourée d’hommes d’équipage.

La villa présente un aménagement somptueux composé de mobilier, d’oeuvres d’art et de peintures, illustrant parfaitement le goût prononcé de Béatrice pour le XVIIIème siècle et son raffinement.

On chemine tour à tour, au rez-de-chaussée, à partir du patio, dans les différentes pièces : grand salon, petit salon, boudoir, chambre de Béatrice, salle à manger. Puis, à l’étage, on visite la chambre Directoire, la chambre bleue, les salons des tapisseries, des porcelaines de Meissen, des singes (thème très à la mode au XVIIIème siècle), chinois, des dessins et Fragonard.

Depuis la loggia florentine, on découvre une magnifique vue sur la rade de Villefranche sur Mer et l’ensemble des jardins.

Vous pouvez appronfondir votre visite en allant sur le site : Villa & Jardins Ephrussi

previous arrow
next arrow
Slider

Deuxième réunion mensuelle Florimatinales de la Shaner

Au programme : réinscription des adhérents, échange de plantes, bibliothèque, présentation de cucurbitacés, tribune avec brèves de l’association, vie et agenda, conseils et chronique horticoles, diaporama sur les statues du jardin des plantes de Nantes.

Dimanche 10 novembre 2019, 9h15 à 12h
Hôtel de l’horticulture. 7, quai Henri-Barbusse 44000 Nantes
Tarif 3€, gratuit pour les adhérents

 

Exposition de cucurbitacées

Plusieurs variétés et espèces de cucurbitacées seront exposées : melonnette, muscade de Provence, potimarron, pâtisson, bleu de Hongrie sur un stand animé par Daniel Guérif. Des propositions de recettes culinaires variées seront à disposition des amateurs.

La statuaire du jardin des plantes de Nantes, par J.-M. Rauphie

Un récit à deux voix sur les sculptures qui ont jalonné l’histoire du Jardin des plantes, avec le parcours parfois mouvementé, méconnu de ces œuvres dans leur contexte politique, social et artistique. La petite histoire se mêle à la grande pour une découverte instructive.

Dimanche 10 novembre 2019, 10h30

 

 


DE PIERRE ET DE METAL – LA STATUAIRE DU JARDIN DES PLANTES DE NANTES

Par Jean-Marc RAUPHIE et Valérie BOUCHET, dimanche 10 novembre 2019 (résumé de la conférence)

La statuaire du jardin des plantes a connu une histoire mouvementée, jalonnée de créations, de migrations, de disparitions, pas toujours définitives, au gré des vicissitudes de la grande Histoire.

Le récit était organisé autour de la pierre puis du métal, avec une présentation de chaque sculpteur et des œuvres qui ornaient ou ornent encore le Jardin de Plantes.

Suivant dans la mesure du possible un ordre chronologique, ont été ainsi évoqués, pour la pierre, les sculpteurs Michel Colombe (Tombeau de François II et de Marguerite de Foix), Amédée Ménard (Buste de lHorticulture), Jean de Bay Fils (Allégorie de lAgriculture), Thomas Louis (Décor sculpté du portail dhonneur), Henry Cros (Les Saisons), Camille Alaphilippe (Le Premier Miroir), et Denis Gélin (Cérès ou La Moissonneuse). Avec un clin d’œil au pot géant descalade, tout frais sorti de limagination de Claude Ponti.

Pour la métal, bronze et fonte, ont été présentés Charles Lebourg (Buste du Docteur Ecorchard et Fontaines Wallace), Sébastien de Boishéraud (Plaque et médaillon dElisa Mercoeur), Georges Bareau (Monument à Jules Verne) puis les animaliers Charles Valton (Famille de mouflons à manchettes d’Algérie) et Georges Gardet (Cerf et biches aux écoutes).

Ce récit aura permis, chemin faisant, d’évoquer la « statuomanie », la fonte des bronzes sous le régime de Vichy, la mode de la sculpture animalière et des « petits bronzes ».

Buste de l’Horticulture par Amédée Ménard, 1839 (collection Jean-Marc Rauphie)

Famille de mouflons d’Algérie par Charles Valton (1907), (plaque de verre, collection : Jean-Marc Rauphie)

Cerfs aux écoutes par Georges Gardet, restaurés en 2018 (photo : Jean-Marc Rauphie)


Florimatinales de décembre

Bourse d’échange de plantes, bibliothèque, démonstration d’un bouquet de fêtes en art floral. Assemblée générale avec bilans et élection du tiers sortant, diaporama sur le bois, mémoire de la forêt et dédicaces de Paul Corbineau.

Dimanche 8 décembre 2019, 9h30 à 12h

Hôtel de l’Horticulture. 7, quai Henri-Barbusse 44000 Nantes

Tarif 3€, (gratuit pour les adhérents Shaner)

Art floral

Danièlle Poma, animatrice de l’atelier art floral de la société des horticulteurs amateurs de Nantes et région, effectuera une démonstation de bouquets festifs pour la fin de cette année. Sur le thème de Noël, différentes compositions seront réalisées sous nos yeux, avec astuces et conseils, de 9h15 à 10h.

 

Assemblée générale

Ordre du jour : lectures des rapports moraux, puis financiers, présentation du budget, des comptes et du prévisionnel. Renouvellement du tiers sortant du conseil d’administration et votes, à 10h.


Le bois, mémoire de la forêt, par Paul Corbineau

Conférence
Paul Corbineau, sculpteur et conteur sur bois passionné, nous raconte le bois, l’arbre, le vivant. Le bois « imprime » tout, en l’étudiant on peut reconstituer son histoire, les événements qu’il a subi, son âge… Une transmission dynamique de connaissances sur les arbres et le respect des végétaux.

 

à 10h30
Tarif 3€, (gratuit pour les adhérents Shaner)

 


Premières Florimatinales 2020

La société des horticulteurs amateurs de Nantes propose une bourse d’échanges de plantes, bibliothèque, présentation de légumes anciens par Daniel Guérif, agenda et vie de la société, chronique et conseils horticoles, balade végétale aux bords de Sèvre Nantaise par Benoit Lesne, et galette des Rois.

Dimanche 12 janvier 2020, 9h15 à 12h
Hôtel de l’horticulture. 7, quai Henri-Barbusse 44000 Nantes

Lors de ces Florimatinales seront exposées plusieurs variétés et espèces de légumes anciens sur un stand animé par Daniel Guérif. Des fiches conseils descriptives sur leurs différentes utilisations et des propositions de recettes culinaires variées seront à disposition des amateurs.

Curiosités végétales du bord de la Sèvre Nantaise, Benoît Lesne

Conférence, à 10h. 30

Nantes-sud, entre Pirmil, Saint-Jacques, le village de Sèvres, est aujourd’hui très urbanisé. Il fut longtemps un faubourg campagnard. Benoît Lesne présentera cette balade autour de l’histoire et de la végétation actuelle et disparue, à l’aide des dessins qu’il croque depuis quelques années.


Florimatinales du 9 Février 2020

Au programme  :  bourse d’échanges de plantes, bibliothèque, exposition des travaux de l’atelier vannerie, agenda et vie de l’association, chronique et conseils horticoles, puis diaporama-conférence sur les jardins du Pays de Galles, par Mary Fruneau.

Dimanche 9 février 2020, 9h15 à 12h

Hôtel de l’Horticulture. 7, quai Henri-Barbusse 44000 Nantes

 

Exposition des réalisations de l’atelier vannerie

Les élèves vanniers présenteront leurs travaux effectués dans le cadre d’un atelier, animé par trois animateurs bénévoles. La quarantaine de vanniers amateurs exposera ses ouvrages réalisés d’octobre à janvier, avant de se retrouver à la rencontre départementale à La Bernerie, les 22 et 23 février.

Dimanche 9 février 2020, 9h15 à 10h

Les jardins du Pays de Galles, par Mary Fruneau

Dimanche 9 février 2020, 10h30
Le Pays de Galles offre un concentré de paysage à la beauté sauvage. Une fabuleuse promenade dans une nature luxuriante de huit jardins tous différents est proposée par Mary Fruneau. Elle nous dévoilera d’inépuisables richesses de petits villages colorés, de belles demeures, avec un goût d’Italie

Jardins au Pays de Galles

Résumé de l’intervention de Mary Fruneau

Powis Castle est réputé pour ses ifs taillés. Les terrasses superposées ont tantôt un air exotique, tantôt c’est l’Italie, les plantes méditerranéennes y sont à leur aise. Une profusion de vivaces colorées accompagne arbustes, glycines, clématites dans des bordures herbacées de grande classe. Le jardin-verger est structuré par des alignements de pommiers taillés en pyramide qui posent leur pied sur des tapis de couvre-sol. Dans la partie sauvage azalées et rhododendrons tiennent compagnie aux fougères et plantes d’ombre. Depuis les sentiers ombragés on profite d’une vue inoubliable sur le château de pierres roses dominant terrasses, escaliers et balustrades, avec à ses pieds l’immense pelouse. A l’opposé la vue se promène sur les collines boisées.

Lire la suite …


Florimatinales du 8 mars

de 9h15 à 12h

Hôtel de l’Horticulture. 7, quai Henri-Barbusse 44000 Nantes

Au programme : Atelier, bourse d’échange de plantes, bibliothèque, exposition de la robe en osier de Paule Noblet, agenda et vie de l’association, chronique et conseils horticoles, puis diaporama sur les Floralies nantaises 2019, par Jean Renaudineau.

Composition de jardinières de printemps, par Marie Ledroit

Marie Ledroit propose d’élaborer des jardinières de diverses plantes de printemps ainsi que de plantes aromatiques. Cet atelier ludique de composition de jardinières annonce une préparation à l’éveil de la nature et est ouvert à tous.

Dimanche 8 mars 2020, 9h15 à 10h

Exposition de la robe en osier

Marie-Paule Noblet, de Couéron, vannière atypique, soucieuse de perfectionnement et inventive, présentera sa robe en osier, issu de son jardin. Plus de mille heures de bonheur ont été nécessaires pour réaliser ce chef d’oeuvre titanesque, paré d’accessoires et bijoux qu’elle a crée de toute pièce.

Retour sur les Floralies 2019 de Nantes, par Jean Renaudineau

La 12e édition des Floralies internationales de Nantes, au thème « fleurs à vivre », voit les fleurs accompagner l’homme dans son parcours de vie, de l’innocence à la spiritualité. Le diaporama présenté par Jean Renaudineau, photographe avisé, est un regard critique et bienveillant sur cet événement
Informations pratiques
Dimanche 8 mars 2020, 10h30
Hôtel de l’Horticulture. 7, quai Henri-Barbusse 44000 Nantes

 


Jean Renaudineau, sociétaire passionné de nature et de photos, nous a proposé un retour coloré sur les 12èmes Floralies internationales de Nantes, qui se sont tenues du 8 au 19 mai 2019, dans le magnifique parc floral de la Beaujoire.
Sur une citation de Montaigne, « si la vie n’est qu’un passage, sur ce passage au moins semons des fleurs », le thème « fleurs à vivre » a vu le jour.
Ce motif retenu est décliné en sept ambiances ornementales, présentées principalement en intérieur.
Notre intervenant, photographe avisé nous a comblé en nous guidant à travers une balade au fil du temps.
Tour à tour, les différents passages de la vie sont évoqués : l’innocence, l’insouciance, l’apprentissage, la passion, la plénitude, la sagesse et la spiritualité.
Nous remarquons dans le hall de l’apprentissage, le stand commun à nos trois sociétés horticoles nantaises SNH, SHANER et SNACPG, présentant la biodiversité d’un milieu aride de la découverte des botanistes explorateurs. Ce thème développé a été particulièrement remarqué et a reçu prix et distinction.
Le Comité des Floralies internationales de Nantes nous donne rendez-vous pour la prochaine édition en 2024, mais ceci est une autre histoire.
Bravo et merci Jean pour nous avoir fait revivre ce voyage féerique et végétal, à l’aide de superbes clichés.

Retour sur les Floralies 2019
previous arrow
next arrow
Slider

Photos de Jean Renaudineau